22août
Mal de mer : 5 astuces qui fonctionnent vraiment

Si vous partez bientôt en ferry sur une île grecque, faire de la voile une journée à la mer du Nord ou que vous avez réservé une croisière dans les Caraïbes, vous craignez peut-être de souffrir de mal de mer. Ce mal répandu peut totalement gâcher le voyage des personnes qui y sont sensibles. Heureusement, il existe des remèdes vraiment efficaces pour prévenir ce mal.


astuces contre le mal de mer

Quels sont les symptômes du mal de mer ?

Le mal de mer est en réalité très comparable au mal des transports. Dans les deux cas, il y a un décalage entre les informations visuelles et les informations de mouvement fournies par le système vestibulaire situé dans l’oreille interne, ce qui perturbe l’équilibre. En effet, vous restez sans bouger, mais le bateau, quant à lui, progresse avec les vagues. Vous pouvez alors pâlir, transpirer et somnoler. Lorsque le mal de mer est plus sévère, vous pouvez souffrir de vertiges, nausées et vomissements. Heureusement, il existe des remèdes qui peuvent vous soulager dans ces moments désagréables !

1. Une médication adaptée

Prenez rendez-vous chez votre médecin généraliste avant votre départ. Il ou elle pourra vous prescrire des médicaments contre le mal de mer. Si vous oubliez, rendez-vous chez un médecin sur votre lieu de vacances ou adressez-vous à un pharmacien sur place. Le remède sera moins puissant, mais devrait néanmoins vous aider.

2. Un moyen naturel contre le mal de mer

Vous êtes plutôt un adepte du naturel ? Les marins chinois consomment du gingembre pour diminuer les symptômes du mal de mer. Mangez-en 12 à 24 heures à l’avance. Le gingembre sous forme de poudre serait le plus efficace.

3. Boire suffisamment d’eau

Ne pas boire suffisamment entraîne une déshydratation, ce qui aggrave les nausées. Boire beaucoup d’eau est donc essentiel. Evitez les boissons alcoolisées, qui ne peuvent que vous étourdir encore plus. L’eau pétillante n’est également pas l’amie de votre estomac, et mieux vaut la réserver pour vos escales.

4. Ne pas voyager l’estomac vide

Naviguer à jeun n’est pas une bonne idée. De nombreuses personnes évitent de manger à bord en pensant que cela protège des nausées. Rien n’est plus faux. Mieux avoir mangé quelque chose et ne pas avoir le ventre vide. Mangez léger (évitez les graisses) et croquez de temps en temps dans un biscuit.

5. Placez-vous stratégiquement sur le bateau

Zeeziekte op een boot: dit kan je eraan doen
Se placer au bon endroit sur le bateau peut vous éviter bien des désagréments. Si vous comptez partir plusieurs jours, optez pour le plus gros bateau possible. Vous ressentirez moins les mouvements des vagues que sur un petit rafiot. Réservez une cabine au milieu du navire, aussi proche que possible de la ligne de flottaison . De cet endroit, vous serez le moins susceptible de ressentir les mouvements. Si vous ressentez le mal de mer, allez faire une petite sieste dans votre cabine, vous vous sentirez mieux en vous réveillant.

Lors d’une petite traversée, restez de préférence sur le pont, au milieu du bateau. Ne regardez pas les vagues mais fixez un point à l’horizon. Suivez le rythme du bateau, et le mal de mer diminuera sensiblement.

 

0

Click here to submit your review.