13fév
Rouler à moto en hiver : comment vous protéger contre le froid ?

Rouler à moto en hiver n’est pas chose aisée, mais avec la tenue et les accessoires adéquats ainsi que d’autres précautions nécessaires, vous y parviendrez sans le moindre souci. Les balades hivernales à moto sont toutefois réservées aux plus coriaces des pilotes qui résistent aux températures inférieures (pouvant être glaciales à vive allure sur la moto). Si vous êtes tenté par l’expérience, découvrez comment vous armer contre le froid et profiter de votre bolide durant toute l’année !

rouler à moto en hiver

Gardez vos mains au chaud

Nul besoin d’être un pilote professionnel pour savoir que les mains et les pieds sont les plus sensibles au froid (vous le remarquerez vite si vous roulez à vélo en hiver). Heureusement, il existe toutes sortes de solutions pour garder vos mains au chaud :

  • Des gants de moto spéciaux permettent de protéger vos mains durant un long trajet en moto, en plein cœur de l’hiver. Vous trouverez même des gants chauffés qui sont reliés par un fil à votre moteur ou chargés au préalable sur une batterie (l’option la plus pratique).
  • Certains motards optent pour le manchon thermique : il s’agit d’une enveloppe en mousse fixée au guidon pour accueillir vos mains (déjà gantées). Sachez toutefois que ce n’est pas un accessoire très élégant et qu’il risque d’être mouillé s’il pleut.
  • Les protège-mains s’accrochent également au guidon. Cette coque résistante coupe le vent, mais pour une protection optimale, il est préférable de porter des gants.
  • Très en vogue ces dernières années, les ‘heatpacks’ (ou chaufferettes de transport) sont des petits sacs de gel qui chauffent lorsque vous brisez la pastille en plastique à l’intérieur. Idéal pour les glisser dans vos gants ou chaussures et apprécier la chaleur pendant que vous roulez à moto en hiver.

Rouler à moto … ou arrêter le moteur durant tout l’hiver ?

rouler à moto en hiver

Certains motocyclistes préfèrent oublier tous les tracas et ne pas utiliser le véhicule lorsque les conditions climatiques sont plus rudes. Ils optent volontairement pour un arrêt du moteur durant l’hiver. Mais il n’est pas forcément bon pour le véhicule de ne pas fonctionner pendant plusieurs mois. Les pauses de longue durée font apparaître de la rouille et vous devez réaliser un contrôle approfondi (batterie, niveau d’huile, réservoir de carburant…) afin de reprendre la route à moto en toute sécurité.

0

Click here to submit your review.